Retourner
Icône Prix

L’équipe UNICEF Global Innovation Centre

Anamaria Cabrera Rodriguez, Claudia Lisette Ramirez Monterrosa, Emmanuelle Grandaud, Loïc Druenne, Lorena Belenky, Nouriatou Ntieche, Paula Alejandra Ballesteros Campos

20 mars 2018
Partager
© UNICEF: Un homme vêtu d’un T-Shirt de l’UNICEF travaillant sur un ordinateur portable et une carte météo est projetée sur un écran en arrière-plan.

 

En septembre dernier, trois ouragans puissants ont touché les Caraïbes, causant de nombreuses victimes et de vastes dégâts dans toute la région. L’Ouragan Irma a dévasté Barbuda et plus d’une douzaine d’autres pays. Afin de préparer les communautés des Caraïbes menacées par le passage de l’ouragan Irma, l'UNICEF a lancé son programme de messagerie le plus audacieux à ce jour sur les réseaux sociaux à travers sa plateforme U-Report pour la Réduction des risques de catastrophes, et s'est associé à Facebook, Viber ainsi que des équipes de Volontaires en Ligne de l’ONU pour transmettre des messages d’une importance vitale aux communautés vivant là où l'ouragan Irma devait passer.

A l’aide de sa plateforme de messagerie U-Report - qui a été développée à l’origine pour envoyer des sondages et alertes à un jeune public dans le but de les informer sur le travail de l’UNICEF sur le développement - l’UNICEF a mis en ligne des conseils prédéfinis sur la préparation aux situations d’urgence, apportant des informations importantes sur les mesures de préparation face à l’ouragan. Cependant, même si plus de 25 000 personnes ont eu accès à cette information, toutes les questions posées par une population effrayée et vulnérable n’ont pas pu trouver de réponses. C’est alors que l’UNICEF a demandé l’aide des Volontaires en Ligne de l’ONU, qui ont été sélectionnés et formés en 30 heures afin d’être en mesure de répondre aux nouvelles questions.

« Le grand avantage d’onlinevolunteering.org a été la vitesse à laquelle nous avons pu engager les volontaires et la très grande qualité de leur travail », a affirmé James Powell, manager de Global U-Report de l’UNICEF Global Innovation Centre, qui a coordonné les équipes de volontaires en ligne. Pendant 21 jours, faisant les trois-huit pour assurer un service 24h/24h, et souvent contraints de reléguer leurs propres engagements au second plan, les volontaires en ligne ont pu répondre à plus de 8 000 messages, grâce à des informations de dernière minute fournies par l’UNICEF.

Selon Paula Alejandra Ballesteros Campos, une Volontaire en Ligne de l’ONU venant de Colombie, « nous avions une super communication dans le groupe. On se contactait sur Skype pour parler de ce qui nous préoccupait et se répartir les tâches, travaillant en duo à l’aide de l’outil en ligne pour répondre aux questions. »

« Ceci est un exemple qui démontre que les agences de l’ONU peuvent travailler efficacement et en harmonie en plus de leur collaboration avec le secteur privé. Les volontaires méritent le Prix en raison de leur dévouement sans faille. Ils ont travaillé dur, consciencieusement, avec tact, en équipe et sous pression pour fournir des informations cruciales à des personnes se trouvant dans une situation effroyable. Nous n’y serions pas arrivés sans eux, ils ont littéralement dépassé toutes nos attentes » a déclaré James Powell.

Merci à Aude Louistisserand et Laura Leroy, Volontaires en Ligne de l'ONU, pour l'aide apportée à cette traduction.

L’équipe

  • Volontaire en Ligne de l'ONU Anamaria Cabrera Rodriguez

    Anamaria Cabrera Rodriguez

    Colombie / Guatemala

    Anamaria est une traductrice assermentée en anglais/espagnol et vient de terminer ses études supérieures.

    « Ce dont je suis le plus fière dans ma contribution à ce projet est d’avoir permis l’accès à l’information pour assurer la sécurité de la population. Le volontariat en ligne est une superbe expérience : cela vous permet de grandir et d’apprendre tout en aidant d’autres personnes. »

  • Volontaire en Ligne de l'ONU Emmanuelle Grandaud

    Emmanuelle Grandaud

    France

    Avec plus de 20 ans d’expérience professionnelle, Emanuelle détient une formation en langues, commerce et informatique, et est actuellement étudiante en Master de Psychologie.

    « J’ai particulièrement aimé cette mission : il y a eu des moments très difficiles, des messages tristes, des situations insoutenables, une urgence extrême, de la frustration du fait de ne pas pouvoir aider plus, mais cette expérience a été très enrichissante. »

  • Volontaire en Ligne de l'ONU Nouriatou Ntieche

    Nouriatou Ntieche

    Cameroun / Norvège

    Diplômée d’une licence en droit, Nouriatou vient de finir son Master en Relations Internationales.

    « Ça m’a fait très plaisir de voir que donner quelques heures de mon temps permet d’aider l’UNICEF à fournir des informations importantes, et parfois même vitales. Nous pouvons tous être des agents du changement, tous et chacun d’entre nous. Nos décisions peuvent nous diriger soit vers la bonne voie du changement, soit vers la mauvaise. Travailler sur cette mission m’a conforté dans l’idée que j’étais sur la bonne voie du changement. »

  • Volontaire en Ligne de l'ONU Loïc Druenne

    Loïc Druenne

    Belgique / Canada

    Loïc détient une licence en Sociologie et Anthropologie et étudie actuellement dans un Master en Études Religieuses.

    « Servir en tant que volontaire en ligne a été bouleversant : communiquer directement avec les victimes de catastrophes naturelles a été pour moi une expérience importante, et certains messages m’ont fortement touché, en particulier les messages se rapportant à la mort de proches ou le manque total d’aide mise à disposition. »

  • Substitut de la photo du volontaire

    Lorena Belenky

    Argentine

    Suit actuellement des cours pour adultes dans le domaine des sciences.

    « Nous avons reçu des messages et des demandes d’informations alors que les ouragans approchaient et traversaient différentes zones, et nous avons communiqué des alertes ainsi que des conseils de sécurité, notamment sur les risques potentiels à la suite de l’ouragan. Ça a été une expérience inspirante. »

  • Volontaire en Ligne de l'ONU Paula Alejandra Ballesteros Campos

    Paula Alejandra Ballesteros Campos

    Colombie

    Paula est diplômée de Langues et Lettres Modernes et a récemment obtenu un Master de Traduction.

    « C’était une expérience extraordinaire. Je dois dire que ça a été aussi difficile de voir ce que les enfants ont vécu dans de telles situations d’urgence. Cependant, avec le Global Innovation Center, nous avons pu fournir des informations vitales à toutes les communautés touchées par les ouragans. »

  • Volontaire en Ligne de l'ONU Claudia Ramirez

    Claudia Lisette Ramirez Monterrosa

    Salvador

    Claudia a étudié les langues étrangères et est diplômée de Droit. Elle a obtenu un Master en Sciences Politiques et travaille en tant qu’avocate et traductrice assermentée.

    « L’interaction entre les membres de l’équipe était extraordinaire. J’ai eu la chance de rencontrer des gens formidables et le privilège de travailler avec l’ONU. Quand nous unissons nos forces, nous pouvons bâtir un monde meilleur ! »