Retourner
Icône Prix

L’Équipe Lulu Ileho Poultry Group

Zuzana Filipova

20 mars 2018
Partager
© Lulu Ileho Poulty Group: Une femme du Lulu Ileho Poultry Group vendant un poulet à une autre femme sur le marché.

 

La division d’Ileho est une région rurale située à l’ouest du Kenya, en bordure est de la forêt de Kakamega. Selon la tradition, les femmes d’Ileho dépendent financièrement de leurs maris, dont les revenus proviennent le plus souvent de l’agriculture. En appliquant la pratique populaire de la « tontine » - dans laquelle les femmes se retrouvent à intervalles réguliers afin de se soutenir à tour de rôle –, un groupe de femmes a décidé d’aller plus loin en se lançant dans des activités rémunératrices pour améliorer leurs conditions de vie et soutenir leur communauté. En octobre 2015, c’est avec le gouvernement kényan qu’elles ont enregistré le Lulu Ileho Poultry Group, et ont en décembre 2016 fait appel au volontariat par l’intermédiaire du service Volontariat en Ligne du programme Volontaires des Nations Unies. Elles ont demandé aux volontaires en ligne de guider l’organisation dans le développement d’un projet agricole.

Zuzana Filipova, une ressortissante tchèque et professionnelle du développement, était dans une période d’inactivité entre plusieurs missions et cherchait des opportunités de volontariat pour s’occuper en attendant. Ayant déjà travaillé en Ouganda et en Tanzanie, elle y avait appris le kiswahili et s’était éprise de passion pour la région. Ses expériences d’entrepreneur et dans le développement de business plan, notamment en gestion du secteur avicole, a fait d'elle la personne idéale pour la tâche.

Sarah Igobwah du Lulu Ileho Poultry Group a travaillé avec Zuzana en communicant par courriel et WhatsApp. Sarah a rassemblé toutes les informations dont Zuzana avait besoin pour lui permettre de développer un programme de formation sur la création d'un business plan. Elles avaient un agenda de travail flexible à raison d’une à deux séances par mois, Sarah coordonnait les séances de formation des femmes et répertoriait leurs commentaires qu'elle partageait ensuite avec Zuzana. Grâce à cet échange d'informations que Sarah avait facilité, Zuzana a pu se sentir comme un membre à part entière du groupe et cela lui a permis de répondre aux besoins naissants du groupe, tels que le développement de bons de petite caisse pour la tenue de leurs registres.

Travaillant parfois avec un décalage horaire de 7 heures en raison de la mission de Zuzana en Mongolie à ce moment-là, Sarah a déclaré au sujet de la collaboration : « Nous avons participé à 12 sessions très éducatives. Nous avions enfin établi un business plan. Le projet est maintenant en place et opérationnel, et les membres vendent des œufs et des poulets à la communauté. Notre projet est vu comme un modèle dans le village. La communauté a commencé à se rendre compte des bienfaits du travail collectif. » Sarah a déclaré au sujet de son expérience de volontariat en ligne avec Zuzana : « Je conseillerais à toute organisation qui envisage de collaborer avec des volontaires en ligne de ne pas hésiter. Il y a beaucoup à apprendre des volontaires en ligne. Ce sont des professionnels et les résultats sont incroyables. Travaillez avec eux en étroite collaboration et expliquez-leur précisément où vous rencontrez des problèmes et où vous avez besoin d'aide. Et informez-les de l’avancement du projet. »

Merci à Aude Louistisserand et Laura Leroy, Volontaires en Ligne de l'ONU, pour l'aide apportée à cette traduction.

L’équipe

  • Volontaire en Ligne de l'ONU Zuzana Filipova

    Zuzana Filipova

    République tchèque / Zambie

    Zuzana est titulaire d'un Master en études environnementales de la Faculté de Sciences Sociales de l'Université de Masaryk. Elle travaille dans le domaine du développement depuis 2011 et vit actuellement en Zambie, où elle travaille en tant que coordinatrice de programme pour l'ONG tchèque People in Need.

    « Je suis satisfaite de ce que nous avons accompli ensemble. J'ai vraiment apprécié travailler avec Sarah et le groupe et je sais que quand je retournerai au Kenya, j’aurai toujours la possibilité de visiter le comté de Kakamega et de rendre visite au Lulu Ileho Poultry Group, j’y trouverai des amis accueillants et chaleureux. »