Retourner
Icône Prix

L’Équipe du Comité International Paralympique

Keon Richardson

20 mars 2018
Partager
© International Blind Sports Association: Un groupe d’homme jouant au cécifoot.

 

Le Comité International Paralympique (CIP) organise des Jeux Paralympiques d'été et d'hiver et fait office de Fédération Internationale pour dix sports, ayant pour but de permettre aux athlètes paralympiques d'atteindre l'excellence sportive et d'inspirer le monde. Depuis mars 2017, Keon Richardson, Volontaire en Ligne de l'ONU, a été un défenseur passionné et très engagé du cécifoot au service du CIP sur les réseaux sociaux. Le cécifoot relève de la Fédération internationale des sports pour aveugles (IBSA), l'un des membres fondateurs du CIP.

Athlète lui-même et entraîneur de football, Keon avait déjà eu une expérience antérieure dans le football pour personnes handicapées - y compris en tant que chargé de mission sur le handicap et entraîneur de football à Londres, Lusaka et Pékin – au moment de se porter volontaire en ligne pour le CIP. Au départ, ses tâches consistaient à écrire de nouveaux articles sur le cécifoot pour les sites du CIP et de l’IBSA, interviewer des athlètes et des entraîneurs, publier régulièrement de nouvelles informations sur la page Facebook de l’IBSA consacré au cécifoot « IBSA Blind Football » et actualiser les pages de profil des meilleurs athlètes du cécifoot pour le CIP.

Mais Keon est allé bien au-delà de ces devoirs. Il a pris l'initiative de rechercher des informations sur le développement du cécifoot à travers le monde. Il s'est adressé au Comité national paralympique chinois afin de poster sur la page Facebook de l’IBSA « IBSA Blind Football » des actualités sur les événements ayant lieu en Chine - ainsi que dans d’autres pays sous-représentés tels que la Corée du Sud, le Mali et le Zimbabwe. Avant les Championnats d’Afrique de cécifoot au Cap-Vert, Keon a créé sur Facebook le réseau de l’IBSA pour le cécifoot en Afrique dans le but de mettre en relation les joueurs, les entraîneurs et les promoteurs de ce sport dans toute l'Afrique, et qui compte actuellement plus de 200 membres. Il a également travaillé avec le CIP sur la création d’une campagne sur les réseaux sociaux visant à promouvoir le cécifoot dans les pays africains. 

En y consacrant environ 10 heures par semaine, Keon a fait bien plus de 500 heures de volontariat au service du CIP. « Je pense que ma plus grande réussite a été une interview que j'ai publiée sur Dorien Cornelis lorsqu’elle est devenue la première femme à participer à un championnat régional de cécifoot de l’IBSA, visionnée par 12 000 personnes sur Facebook et « liké » sur Twitter par Romelu Lukaku, attaquant au club de Premier  League Manchester United, et de l'équipe nationale de Belgique, qui a indiqué que ce sport retenait de plus en plus l'attention de personnalités publiques dans les principaux médias , »  a-t-il expliqué.

Natalia Dannenberg-Spreier, responsable digital au CPI et coordinatrice de la collaboration entre la CIP et les Volontaires en Ligne de l'ONU, ne tarit pas d’éloges : « Keon est extrêmement dévoué et s’est surpassé à maintes reprises pour obtenir d'excellents résultats. Il fait preuve d'initiative et propose ses idées au comité. Il est également très doué en réseautage au sein de la communauté du cécifoot, ce qui lui permet de trouver d’excellentes informations. Il ne se contente pas seulement de ce qu'on lui demande, il va bien au-delà ! La page Facebook d’IBSA « IBSA Blind Football » se classe en tête pour son implication dans le projet avec des vidéos ayant généré 136 000 vues et 33 882 « j’aime », commentaires et partages au cours de l’année dernière. C'est une très grande réussite pour un sport de si petite envergure. »

Merci à Aude Louistisserand et Laura Leroy, Volontaires en Ligne de l'ONU, pour l'aide apportée à cette traduction.

L’équipe

  • Volontaire en Ligne de l'ONU Keon Richardson

    Keon Richardson

    Royaume-Uni

    Keon détient un diplôme en Sport et Sciences Sociales et travaille au Royaume-Uni en tant que chargé de mission sur le handicap dans une ONG.

    « Le volontariat en ligne a considérablement amélioré ma persévérance et ma confiance en moi. J'ai énormément appris sur moi en tant que personne et j'ai exploré de nouvelles compétences développées grâce au volontariat en ligne, qu'aucune autre forme de volontariat ne m'avait apportées auparavant. J'ai pu découvrir comment les forces politiques, la structure économique et les perceptions du handicap influencent le développement du cécifoot à la fois dans les pays du Nord et dans les pays du Sud.

    Les connaissances approfondies que j'ai acquises sur le cécifoot m’ont éclairé dans la création de ma propre entreprise sociale. Son but est de « soutenir les personnes qui ont perdu la vue à regagner leur vision », à travers l’utilisation du cécifoot comme outil d’insertion sociale des personnes malvoyantes pour qu’elles développent des styles de vie autonomes, améliorent leurs sens et aient un sentiment d’appartenance à leur communauté. Je vais diriger Trust Your Senses (« Croyez en Vos Sens ») en avril 2018, à travers un stage d’entraînement de cécifoot de six jours que j’organise pour le club de cécifoot de la Fondation Bina à Enugu, au Nigéria. »