Retourner
Icône Prix

L’équipe de la Red Elephant Foundation

Alka Mann, Luqman Mani, Prathyusha Munjuluri

20 mars 2018
Partager
© The Red Elephant Foundation: Photo de la carte d’assistance aux victimes de violences sexistes avec le slogan « De l’aide où que vous soyez » traversant la carte du monde.

 

Les violences sexistes se font jour dans toutes les régions du monde et n’ont pas de limites sociales, économiques ou nationales. Dans le but d’améliorer l'accès aux services d'aide et de soutien dans le monde, la Red Elephant Foundation, une ONG indienne, a lancé Saahas / The GBV Help Map, qui soutient les rescapées ainsi que les témoins de violences sexistes. L'application contient des informations ainsi qu’un répertoire de services opérationnels dans 196 pays, et a été programmée par le fondateur de l'ONG, Kirthi Jayakumar. L’application utilise des données collectées et mises en ligne sur une carte par les Volontaires en Ligne de l’ONU.

« Nous nous sommes partagé une liste énorme, et au bout de deux mois nous avons pu regrouper une liste de 15 000 organisations dans le monde qui fournissent de l'aide aux femmes ayant survécu à des formes de violence », a affirmé Kirthi. Elle a formé les volontaires à la cartographie par l’intermédiaire d’une vidéo et d’un appel sur Skype, et a organisé la collaboration en utilisant les emails, des tableurs et Google Drive. Après avoir collecté les données, les volontaires et elle-même ont passé des appels téléphoniques pour s'assurer que la liste des numéros de téléphone et des organisations était correcte et opérationnelle. Ils ont également vérifié les sites internet et les pages sur les réseaux sociaux des organisations avant de mettre en ligne les données sur une carte connectée pouvant être mise à jour par le public et sur l'application. « A ce jour, 1 700 rescapées ont bénéficié de ce projet. »

Merci à Aude Louistisserand et Laura Leroy, Volontaires en Ligne de l'ONU, pour l'aide apportée à cette traduction.

L’équipe

  • Volontaire en Ligne de l'ONU Alka Mann

    Alka Mann

    Inde

    Alka suit un MBA en finance et a précédemment travaillé en tant qu’auditrice pour le gouvernement indien.

    « Je crois que les victimes de violences sexistes ont peu d’options pour appeler à l’aide. Il y a les postes de police ou des ONG, mais la plupart du temps, les femmes ne savent pas à qui demander de l'aide. C'est un problème que l‘on rencontre partout dans le monde, et c'est pourquoi j'ai décidé de me porter volontaire au service de la Red Elephant Foundation. »

  • Volontaire en Ligne de l'ONU Luqman Mani

    Luqman Mani

    Nigéria

    Luqman détient une licence en aménagement urbain et régional et travaille comme agent d'urbanisme dans l'État de Katsina.

    « J'ai choisi cette mission en raison de mon intérêt pour la cartographie et la collecte de données, qui remonte à mes années d’études universitaires. Ma tâche consistait à mener des recherches avec rigueur et à organiser les informations pour les pays africains. »

  • Volontaire en Ligne de l'ONU Prathyusha Munjulur

    Prathyusha Munjuluri

    Inde / Etats-Unis

    Prathyusha détient une licence en ingénierie et a travaillé comme développeuse pour une entreprise en informatique.

    « En raison de déménagements constants et ayant un enfant en bas âge à la maison, j'étais ravie de découvrir la plateforme de Volontariat en Ligne du Programme Volontaires des Nations Unies sur laquelle j’ai pu me porter volontaire depuis mon domicile. Je suis contente de m’être attelée à des tâches qui aideront quelqu'un à l’avenir. »