Retourner
Icône Expérience

Créer un environnement international inclusif pour atteindre les ODD

En 2016, 156 personnes en situation de handicap ont offert de leur temps et de leurs compétences via le programme de Volontariat en Ligne des Nations Unies.

03 décembre 2016
Partager

La Journée internationale des Personnes handicapées est célébrée tous les ans le 3 décembre. La Journée 2016 coïncide avec le 10e anniversaire de l’adoption de la Convention relative aux Droits des Personnes Handicapées. 2016 étant par ailleurs la première année de l’adoption des Objectifs de Développement Durable (ODD), cette journée souligne le rôle que jouent ces objectifs dans la création d’un monde plus inclusif et équitable pour les personnes handicapées.

Merci à Marion Joly et Manon Deboise, volontaires en ligne, pour l’aide apportée à cette traduction.

Le 3 décembre, Journée internationale des personnes handicapées, est l'occasion pour nous de célébrer l’indispensable contribution des volontaires en ligne de l’ONU en situation de handicap apportée aux organisations œuvrant en faveur du développement humain durable.

En outre, des organisations du monde entier, engagées dans la défense des droits des personnes handicapées, font appel aux volontaires en ligne de l’ONU  pour les accompagner dans leurs projets au cours de missions variées dont l’appui technique à certaines activités ou encore la rédaction et la traduction de documents en vue de trouver de nouveaux organismes donateurs.

« Nous avons rencontré des professionnels responsables, dévoués et passionnés, qui ont su réaliser un travail de grande qualité, indispensable et très apprécié au sein de notre organisation » déclare Martine Levesque, directrice de programmes pour Handicap International en Bolivie. Les volontaires en ligne de l’ONU ont traduit un grand nombre de documents utilisés par Handicap International dans ses programmes, ses formations et ses campagnes de sensibilisation.

Les volontaires en ligne de l’ONU ont également soutenu l’Unique Light Foundation, une ONG locale venant en aide aux femmes et enfants défavorisés dans le centre du Ghana, en l’aidant à se connecter à un réseau international de bénévoles, de donateurs et d’organismes partenaires. Ils ont contribué à cet effet au développement de supports de communication, à l’élaboration d’une stratégie basée sur les réseaux sociaux, et ont également apporté une contribution stratégique au travail de l'organisation dans le domaine de l’éducation inclusive et de l’élimination de la cécité évitable.

En 2016, 156 personnes en situation de handicap ont offert de leur temps et de leurs compétences via le programme de Volontariat en ligne des Nations Unies et collaboré ainsi avec une diversité d’organisations pour atteindre les Objectifs de Développement Durable (ODD).

L’équipe

  • Delphine Duquenne de Solliers

    France

    Travaille en tant que traductrice professionnelle et s’est portée volontaire en ligne en tant que traductrice, notamment pour la Représentation aux Nations Unies de l’Organisation Internationale de la Francophonie. Elle a traduit de nombreux documents utilisés pour la planification du processus de développement de l’après-2015 et dans le cadre de la formulation des ODD. Elle est atteinte d’une forme particulière d’insuffisance surrénale.

    « Toute personne en situation de handicap, qu'elle soit née ainsi ou que le handicap soit acquis, a besoin de se sentir utile et vivante. Il n’existe rien de plus gratifiant que de savoir que votre participation en tant que volontaire est utile. »

  • Usukhbayar Sainjargal

    Mongolie

    Travaille en tant qu’avocate et s’est portée volontaire en ligne en tant que traductrice pour le programme VNU en Mongolie. Elle a traduit des articles, des communiqués de presse et des documents pour la Journée internationale des volontaires ainsi que des documents officiels pour les Nations Unies.

    « N’ayez pas peur, inscrivez-vous et apportez dès à présent votre contribution ! Les personnes en situation de handicap physique sont capables de bien plus que vous ne pensez. »

  • Jeremie Kamano Papa Pluss

    Guinée

    Enseigne l’anglais dans une école privée et s’est porté volontaire en ligne en tant que traducteur. Il a traduit des documents pour 13 ONG et agences des Nations Unies dans des domaines aussi variés que la formation aux TIC, l’aide humanitaire, la réconciliation, l’inclusion et bien d’autres encore. Sa jambe droite s’est brisée dans un accident et n’a jamais correctement guéri.

    « Le volontariat en ligne me permet de me fixer un objectif, et de l’atteindre. Cela me permet de bien organiser mon temps, d’acquérir de l’expérience et de travailler en équipe. »

  • Selena Ramic

    Serbie

    Titulaire d’une licence en Sciences Politiques de l’Université du Minnesota et d’un Master en Droits de l’Homme et Action Humanitaire de Sciences Po Paris, Selena s’est portée volontaire en ligne en tant que chercheuse pour l’Enquête E-gouvernement 2016 des Nations Unies pour la Division de l’Administration Publique et la gestion du Développement, et en traduisant des documents utilisés par le Bureau des Nations Unies pour la Réduction des risques de catastrophes pour former des représentants du gouvernement croate.

    « Le volontariat encourage l’employabilité de personnes en situation de handicap, ce qui est capital, en particulier dans des pays en développement où la situation économique est instable, les fonds destinés aux soins de santé sont faibles, et la discrimination souvent très forte."